20. Les Plans d’expériences : Comment préparer la meilleure tasse de thé pour une pause ?

 

Bonjour et bienvenue à ce nouvel épisode de l’aventure Lean Six Sigma France.

Dans certains cas, le projet a pour objectif d’optimiser les caractéristiques d’un produit ou encore les conditions opératoires d’un processus de façon à maximiser la satisfaction ou client ou minimiser les coûts.

Par exemple, comment préparer la meilleure tasse de thé ?

L’expérience nous apprend que trois facteurs ont une influence considérable sur les qualités gustatives du thé: la température de l’eau, le temps d’infusion et la quantité de thé mise dans le sachet.

En temps que responsable d’un salon de thé, comment faire pour déterminer les valeurs de ces trois facteurs qui donneront le meilleur résultat ?

C’est l’objectif des « plans d’expériences ». Il s’agit d’une approche scientifique basée sur l’expérimentation. On teste différentes conditions opératoires de façon à trouver la « combinaison gagnante ». La façon la plus rapide pour la déterminer consiste à tester toutes les combinaisons de valeurs des facteurs étudiés. Chaque facteur pouvant prendre une valeur dite ‘haute’ et une valeur dite ‘basse’. C’est pourquoi on parle de « plans factoriels à 2 niveaux ».

En procédant de la sorte, on démontre que le nombre d’essais à réaliser est minimisé par rapport à une approche classique par essais et erreurs. Dans notre exemple, on préparera donc 8 théières, chacune correspondant à un combinaison distincte de valeurs de température, de temps et de quantité et on mesurera le goût obtenu de chacune.

La combinaison gagnante est celle qui donne le meilleur goût. Dans notre cas, et pour le type de thé considéré, cela donne : 95°, 3 minutes et 3 grammes. Notre responsable du salon de thé en fera un standard opératoire et veillera à ce que tous les employés l’applique dorénavant.

A votre santé et bonne pause!

Merci de votre attention et à très bientôt.