Certification Lean Six Sigma Green Belt

Certification théorique Lean Six Sigma Green Belt

Code(s) NSF : 310 : Spécialités plurivalentes des échanges et de la gestion
Formacode(s) : 32012 : gestion processus
31386 : qualité totale
11017 : statistique appliquée
15099 : résolution problème
31339 : six sigma

Objectifs et contexte de la certification :


Cette certification répond aux besoins des entreprises en recherche de professionnels capables de les aider
à améliorer de façon durable leur performance opérationnelle et la qualité de leurs produits et services.
La présente certification atteste qu’un professionnel possède les compétences requises pour agir en qualité
de consultant (interne ou externe) en amélioration de la performance opérationnelle et exercer les activités
suivantes :
• Conseiller une Direction d’entreprise quant aux opportunités d’améliorations opérationnelles et à la voie à
suivre pour les réaliser
• Conduire des projets d’amélioration
• Concevoir et développer des outils de gestion de la performance à l’usage des gestionnaires et des
collaborateurs
• Guider et former les équipes d’amélioration, les opérationnels et les managers
Le titulaire de la présente certification Lean Six Sigma Green Belt possède des compétences techniques
intermédiaires qui lui permettent d’accompagner l’entreprise dans la résolution de tous types de problèmes
opérationnels statistiques visant l’obtention et le maintien d’un premier niveau de performance opérationnelle.

 

Compétences attestées :


Le grade de Green Belt consacre l’acquisition de 24 compétences constitutives des 5 compétences
terminales suivantes :
C1. Etablir un diagnostic de performance des opérations et de la qualité des produits et services
C2. Déterminer scientifiquement comment amener la performance opérationnelle et la qualité des produits et
services au niveau requis
C3. Elaborer un dispositif de maintien et d’amélioration continue de la performance opérationnelle et de la
qualité des produits et services
C4. Conduire un projet d’amélioration DMAIC
C5. Concevoir un dispositif de déploiement du Lean Six Sigma au sein d’entreprise ou d’une entité
Les 24 compétences constitutives sont décrites dans le référentiel de compétences et d’évaluation ci-joint.


Modalités d’évaluation :


L’évaluation des compétences du candidat a lieu en deux temps au travers de deux épreuves : un examen
QCM et une étude de cas, tels que décrits ci-après.
1. Examen QCM
Cet examen à livre fermé valide l’acquisition des savoirs techniques Lean Six Sigma du candidat, qui sont
appelés à être mobilisés en situation professionnelle afin de produire les compétences requises pour exercer
le rôle de LSS Green Belt.
2. Etude de cas
Les compétences du candidat sont évaluées au travers d’une étude de cas de mise en situation
professionnelle. L’évaluation des compétences comporte deux parties évaluées par un jury :
1.Partie écrite : rapport de l’étude de cas
2.Partie orale : soutenance de l’étude de cas
Chaque compétence est définie et accompagnée d’indicateurs observables de son acquisition. Ces
indicateurs pour l’ensemble des compétences du référentiel constituent la grille d’évaluation pour le jury.
Les dossiers de cas d’études sont conçus pour être exploités sans devoir recourir à un logiciel statistique
payant pour éviter toute dépendance et mettre les candidats sur un pied d’égalité.

 

 

La réussite de l’examen QCM donne lieu à la délivrance d’un certificat de réussite de Lean Six Sigma France.
Celui-ci valide l’acquisition des savoirs techniques requis conformément au corpus de connaissances LSSx.0 – Green Belt.


Modalités de validation des compétences manquantes :
Passage de l’épreuve d’étude de cas selon les modalités décrites plus haut.

Jury composé de deux évaluateurs de Lean Six Sigma France habilités selon une procédure garantissant la
fiabilité des évaluations.

Retour haut de page