6. Objectifs du projet DMAIC. Jusqu’où doit-on réduire le problème ?

Bonjour et bienvenue à ce nouvel épisode de l’aventure Lean Six Sigma France.

Une fois le problème objectivé et quantifié, il importe de déterminer de combien on veut réduire son ampleur.

Pour ce faire, un calcul économique est nécessaire afin de mettre en balance le gain qui résultera de la réduction du problème et le coût des solutions nécessaires pour réduire celui-ci. Autrement dit, que vaut la réduction du Coût de la Non Qualité, comme par exemple l’économie liée à la réduction des rebuts, par rapport au Coût d’Obtention de cette Qualité.

Ainsi, partant d’une situation actuelle (par exemple, 20% de retards de livraison), l’objectif du projet s’énoncerait comme suit: «réduire le taux de retards de livraison de 30% dans trois mois», par exemple.

L’objectif du projet est ainsi exprimé de façon ‘SMART’ (Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste et Temporel).

On précisera aussi ce qu’on appelle l’ « opportunité business » c’est-à-dire le gain brut que l’on obtiendra si on réalise l’objectif du projet. Selon les cas, il s’agira d’économies réalisées (réduction des gaspillages, des rebuts, des indemnités de retard, …) ou d’augmentation du chiffre d’affaire résultant d’une meilleure satisfaction de la clientèle (rétention des clients, augmentation des parts de marché).

Il s’agit d’une estimation du gain brut (hors coût des solutions qui devront être mises en œuvre),

Cette opportunité sera le moteur de la suite du projet DMAIC.

Merci de votre attention et à très bientôt.

Prochain épisode: Recherche des causes racines: l’analyse des données