7. Recherche des causes potentielles: les 6 M’s du Diagramme d’Ishikawa

Bonjour et bienvenue à ce nouvel épisode de l’aventure Lean Six Sigma France

Après les phases Define et Measure qui nous ont permis de bien poser le problème à résoudre, entrons maintenant dans la phase Analyse.

L’objectif de cette phase est de déterminer les causes du problème. Pour y arriver, et afin de ne pas se tromper, nous devrons, dans un premier temps, envisager un maximum de causes potentielles. C’est l’objectif du diagramme d’Ishikawa, aussi appelé « diagramme causes-effets » ou encore « fishbone » en raison de sa structure en arrêtes de poisson. Chaque axe ou « arête » correspond à une catégorie de causes dont le nom commence par M. Il y en a 6 au total, d’où les « 6 M’s ». La question clef pour pouvoir identifier les causes potentielles du problème est la question « Pourquoi ? ». Dans notre exemple, pourquoi notre gâteau est-il trop sec ? Explorons chaque « M »:

  • « M » comme « Méthode » : il s’agit ici des causes liées au processus ou encore à la façon de travailler. Ainsi, appliquer la mauvaise recette pourrait être à l’origine de la mauvaise qualité du gâteau;
  • « M » comme « Matériaux »: on vise ici les causes liées aux matières premières utilisées dans le processus, comme par exemple l’usage d’un mauvais ingrédient, mais cela peut aussi concerner l’utilisation de mauvaises données ou d’informations erronées dans un processus décisionnel;
  • « M » comme « Machines »: on considère ici les équipements défectueux ou outils inappropriés comme par exemple un pétrin défaillant;
  • Dans le « M » de « Main d’oeuvre», on listera les causes associées au personnel qui exécute le processus, comme un cuisinier mal formé;
  • Le «M » de « Milieu» considère les facteurs externes au processus, comme par exemple l’environnement de travail qui peut être perturbant ou encore un contexte législatif compliqué;
  • Enfin, le «M » de « Mesures» examine les erreurs de mesures qui peuvent causer le problème comme par exemple un thermomètre inexact ou encore l’évaluation erronée d’un profil client dans un processus de souscription de crédit.

Parmi toutes les causes potentielles listées, il s’agira ensuite d’identifier les causes véritables du problème. Ce sera l’objet de nos prochains épisodes.

Merci de votre attention et à très bientôt.

 

 

Prochain épisode: Recherche des causes racines: l’analyse des données