L’origine du Lean Thinking

Lean-Thinking-Lean Six Sigma France

L’origine du Lean Thinking

Le Lean Thinking joue un rôle essentiel dans les entreprises car il consiste à améliorer les processus, en éliminant les différentes formes de gaspillage (appelées Muda), tout en s’assurant d’offrir au client le plus de valeur possible. Les entreprises sont donc nombreuses à vouloir implémenter cette philosophie qui a fait ses preuves. Mais, cela n’est pas toujours une tâche aisée, c’est pourquoi de nombreux outils et méthodes permettent de faciliter l’implémentation du Lean Thinking. Afin de mieux comprendre cette méthodologie, et donc de l’appliquer correctement, il est crucial de se familiariser avec ses origines et son évolution, au fil des décennies. En effet, la philosophie du Lean Thinking prône la recherche constante de la perfection (l’amélioration continue ou l’excellence opérationnelle), il n’est donc pas étonnant qu’elle ait elle-même sensiblement évolué au fil des ans. Dans ce chapitre, nous allons donc retracer les origines du Lean Thinking ainsi que quelques étapes importantes qui ont permis de mieux définir cette méthodologie.

1 – Henry Ford et sa ligne de production innovante

Lorsque l’on évoque le Lean, l’un des premiers grands noms qui s’y rattache est celui d’Henry Ford. En effet, ce dernier a rencontré un succès phénoménal au début du 20ème siècle en développant une ligne de production révolutionnaire destinée à fabriquer son célèbre modèle Ford T.

2 – Toyota et la révolution de Taiichi Ohno

Le Lean Thinking a ensuite été largement développé au Japon autour des années 50, peu de temps après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. C’est le japonais Taiichi Ohno, alors cadre chez Toyota, qui a développé ce que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Toyota Production System (le toyotisme). Ce dernier a permis de mettre en œuvre un système de production Lean et on lui doit également les célèbres 7 mudas (les gaspillages au cœur du Lean). On parle ici encore de production Lean plutôt que de pensée ou gestion Lean car à l’époque le Lean se limitait encore à la production alors qu’aujourd’hui, le Lean a pris une plus grande ampleur et s’applique à de nombreux domaines différents.

3 – The Machine that Changed the World (Lean Thinking)

Et justement, James P. Womack, Daniel T. Jones et Daniel Roos ont rédigé un livre en 1990 : The Machine that Changed the World qui a permis de mieux définir la philosophie du Lean, ses outils et ses méthodes. Les auteurs ont ainsi notamment contribué à définir les cinq principes fondamentaux du Lean que nous avons déjà évoqués précédemment :

  1. Bien définir la valeur ajoutée : c’est-à-dire créer le plus de valeur possible pour le client
  2. Etudier la chaîne de valeur : optimiser la chaîne de valeur et améliorer chaque étape
  3. Définir un flux : organiser le travail de façon fluide et homogène
  4. Privilégier un flux tiré : produire juste ce qu’il faut au moment où cela est nécessaire
  5. Rechercher la perfection : constamment viser la perfection des processus, du produit final…

Si vous avez aimé cet article, partagez-le! ça va nous permettre de faire évoluer notre communauté. Merci d’avance et à bientôt. 😉

No comments yet.

Laisser un commentaire

Adresse visiteurs 13-15 rue Taitbout 75009 Paris