4 Habitudes Contraires Au Lean

4 habitudes contraires au lean

L’incapacité à changer est un vice – Hiroshi Okuda

Si vous sentez que certaines de vos habitudes ne vous apportent pas les meilleurs résultats possible, pourquoi s’y accrocher ? Certaines de ces habitudes ne font pas qu’affecter la performance et la productivité, mais aussi votre bonheur.

Si vous êtes proches de la philosophie Lean et que vous tenez à l’efficacité, vous êtes sans doute prêt à mobiliser votre énergie pour changer ces habitudes. Et peut-être avez-vous même déjà essayé ? Après tout, ce sera pour un mieux n’est-ce pas ?

Bien sûr, ce ne sera pas facile. Les habitudes qui sont profondément enracinées sont assez difficiles à changer.

Toutefois, cela reste possible, et faire quelques efforts peut rapidement changer votre situation. Cet article vous propose de regarder spécifiquement certaines habitudes qui sont contraires à la philosophie Lean.

1. Vérifier son téléphone en permanence 

Sur toutes les fois où vous vérifiez votre téléphone, combien de fois est-ce réellement utile, significatif et productif ? Soyez honnête.

Si vous vérifiez votre téléphone passivement et ne l’utilisez pas à des fins professionnelles, il est temps de reprendre le contrôle et de diminuer son utilisation.

Après tout, la vérification constante du téléphone affecte votre concentration, votre créativité et votre effectivité. Elle interrompt votre travail et casse votre rythme. Ce qui ressemble à une  innocente habitude peut se révéler dommageable sur le long terme.

Adapter l’utilisation de votre travail à vos responsabilités. Si vous n’occupez pas une fonction commerciale et que vous n’avez pas besoin de réceptionner des appels téléphoniques en permanence, consignez l’utilisation de votre téléphone à certaines heures fixes. Le temps de midi et en milieu d’après-midi par exemple.

2. Rester immobile

On pourrait croire que s’asseoir sur son bureau toute la journée soit une recette pour la productivité. Mais, en réalité, s’asseoir nuit au corps et fait baisser votre niveau de concentration et de vigilance.

Se déplacer augmente le flux sanguin dans tout le corps et le cerveau. Saviez-vous que le cerveau, qui représente 3% du poids total du corps, utilise jusqu’à 20% de débit sanguin ?

Alors, pour garder votre corps et votre esprit revigoré, levez-vous toutes les heures, déplacez-vous et étirez-vous.

Votre vivacité d’esprit sera plus élevée tout au long de la journée, vous permettant d’être plus perspicace et attentif vis-à-vis de votre travail et des opérations en cours.

3. Avoir un bureau en désordre

Maintenir un bureau en désordre affecte directement votre productivité, mais aussi votre état de stress, votre motivation.

En plus d’envoyer une image négative à votre entourage, il vous empêche de vous concentrer. Trop d’éléments occupent votre champ de vision et constituent une potentielle source de distraction.

Pour toutes ces raisons, lisez cet article sur le 5 S Lean Office qui vous apprendra comment tenir un bureau Lean.

4. Ne pas écouter son équipe

Avoir un poste plus élevé tel que responsable contrôle qualité ou de l’amélioration continue ne vous donne pas le droit de négliger et de ne pas tenir compte des suggestions des personnes qui se trouvent sous votre responsabilité.

En fait, il est de votre devoir de fréquemment et soigneusement tenir compte des suggestions venant de vos collaborateurs et de consigner leurs idées pour déterminer ultérieurement si elles semblent bonnes ou pas.

Écouter votre équipe et tester leurs suggestions, cela fait partie intégrante d’une approche de lean management.

Quelles leçons en tirer ?

Des habitudes contraires au Lean peuvent avoir de l’impact aux niveaux interpersonnel et intrapersonnel. Ce que nous avons couvert ici sont les aspects individuels sur lesquels vous pouvez immédiatement commencer à travailler.

Grâce à l’avènement des smartphones, il y a un risque constant d’être distrait et de perdre sa concentration. Cependant, être conscient des répercussions est un premier pas vers du changement.

Et, n’oubliez pas : des habitudes contraires au Lean peuvent exister en dehors du milieu de travail (par exemple à la maison) et donc influencer vos performances au travail. Vous pouvez dès aujourd’hui évaluer chaque petit coin et recoin de votre vie afin de déterminer où ces habitudes contraires au Lean sont cachées et tapies.

Enfin, gardez toujours une oreille ouverte et écoutez votre équipe. « Feedback is payback ». Ne passez pas à côté d’une super suggestion qui pourrait transformer positivement votre entreprise.

 

Si vous avez aimé ce post, nous vous serions très reconnaissants si vous nous aidez à le diffuser par emailing à un ami, ou en le partageant sur Twitter ou Facebook.

Soyez Lean, soyez heureux !

 

Laisser un commentaire