Qu’est-ce que le QRM ? Le temps, c’est de l’argent!

QRM-Définition-Méthode-Quick-Response-Manufacturing France Paris

Qu’est-ce que le QRM ou Quick Response Manufacturing ?

Dans le monde des entreprises, le gain de temps figure parmi les principaux objectifs de chaque opérateur. Il permet d’atteindre d’autres objectifs comme l’optimisation de l’expérience-client ou l’augmentation du rendement des équipes de production. Parmi les techniques qui permettent de réaliser ce fameux gain de temps, on retrouve le Quick Response Manufacturing ou le QRM. Elle permet de concevoir et de fabriquer rapidement des produits adaptés aux besoins des clients. Elle cherche également à réduire les délais de chaque activité de l’entreprise.

La technique QRM

Le QRM vise à faire gagner du temps à chaque unité de production dans l’exécution d’une tâche.

La technique QRM repose sur 4 notions essentielles à savoir l’importance du temps (Le temps, c’est de l’argent), la structure de l’organisation, la dynamique des systèmes et le déploiement au sein de l’entreprise. Comme dit précédemment, il vise à faire gagner du temps à chaque unité de production dans l’exécution d’une tâche. Le QRM permet par exemple de réduire le délai de validation d’un bon de commande. Ceci dans le but d’accélérer le délai de réponse client. Le QRM recherche ainsi à optimiser le mode de fonctionnement de l’entreprise pour augmenter son rendement et favoriser la qualité de ses produits.

Le QRM ne doit pas être considéré comme une méthode révolutionnaire qui va venir bouleverser l’ensemble de la stratégie de gestion d’une entreprise. En d’autres termes, il doit être appliqué conjointement à d’autres méthodes d’optimisation du rendement. Une entreprise ayant par exemple déjà fait appel au Lean Manufacturing utilisera le QRM pour optimiser cette technique.

Pour rappel, il s’agit d’une pratique qui trouve ses origines au sein de la société Toyota. Elle a permis à cette dernière d’optimiser la qualité de ses produits et de booster son rendement tout en élargissant son catalogue d’options. Les clients peuvent ainsi choisir parmi une vaste sélection d’options prédéfinies et profiter d’un produit de haute qualité. L’entreprise quant à elle réussit à personnaliser chaque produit en fonction des besoins de chaque client sans avoir à faire face à des coûts supplémentaires. Cette approche répond donc aux besoins de personnalisation et de réactivé dont nos clients ont besoin:  « Je veux quelque chose de sur mesure et maintenant. »

Dans ce contexte, le QRM doit utiliser les outils du Lean et non remplacer ce dernier. Pour cela, il peut se concentrer sur deux points essentiels qui peuvent causer un ralentissement dans le processus de fabrication. Le premier concerne les erreurs potentielles qui peuvent survenir tout au long du  processus de fabrication. Elles peuvent être d’origine humaine ou mécanique. Le second point quant à lui concerne l’organisation même des unités de production dans le but de rester compétitives. Ici il faut travailler sur l’humain et fusionner les départements pour en faire des petites unités d’une dizaine de personnes.

QRM-Training-Quick-Response-Manufacturing-2

Confondons pas le Lean et le QRM

Le lean vise à éliminer toutes les variables qui risqueraient de détériorer la qualité et la vitesse de production. Le QRM quand à lui se focalise sur le temps, l’agilité, les relations humaines et la structure organisationnelle de l’entreprise pour ensuite éliminer les variables de temps et à identifier les processus à exploiter pour ensuite les optimiser. En somme, là où le Lean améliore les processus de l’organisation conditionnant la compétitivité de l’entreprise afin d’améliorer la qualité de production, le QRM est une stratégie plus transversale qui se focalise sur les délais de livraisons et les rapports humains.

QRM-Quick-Response-Manufacturing France Paris

Utilité

L’approche Qrm est une approche non traditionnelle

– Rajan Suri

La QRM permet avant tout de réaliser un bilan du rendement de l’entreprise et de sa politique de gestion. Afin de pouvoir mettre en pratique le QRM, l’entreprise se doit en effet identifier les variables qui peuvent être optimisées, corrigées ou supprimées. Cette étape se révèle également impérative dans le cadre de la mise en application du Lean. Une fois le bilan réalisé, le QRM aide l’entreprise à développer des solutions adaptées pour corriger les erreurs d’organisation et de production qui ralentissent sa vitesse de production et détériore la qualité de ses produits.

Une meilleure vitesse de production constitue une véritable aubaine pour l’entreprise, car elle lui offre la possibilité de répondre au mieux aux besoins de ses clients. En augmentant la vitesse d’action en interne, l’entreprise réduit les délais d’attente en externe. La réduction des délais de chaque activité offre aussi la possibilité aux unités de production d’exploiter ce gain de temps pour se concentrer sur d’autres tâches.

Ensuite, l’optimisation des processus d’organisation et de production permet à l’entreprise de booster la qualité de ses produits tout en offrant un large choix d’options à ses clients.

Enfin, la méthode QRM offre la possibilité aux entreprises de réduire les couts de fabrication jusqu’à 30%. À noter que cette économie de ressources se révèle particulièrement intéressante pour les employés. Elle se révèle suffisamment conséquente pour éviter à l’entreprise de se tourner vers la délocalisation afin de profiter d’une main-d’œuvre bon marché. Délestés de cette pression, les employés verront leur stress diminué ce qui boostera leur capacité de travail. Cela renforcera également leur implication et leur fidélité envers l’entreprise.

 

Vous voulez en savoir plus la méthodologie Lean Six Sigma ? Rejoignez-nous :

 

Pour continuer votre réflexion :

Laisser un commentaire